DSC_4865.jpg

Projet Suffren

Rénovation de 120m2
Paris 15ème - 2022
Crédit photos : Jean Baptiste Nore

Un appartement lumineux et idéalement placé sur l'avenue de Suffren et derrière l'école militaire, dans un immeuble de standing des années 1970. Une rénovation totale est à prévoir, le lieu n'ayant connu aucune modification depuis sa construction.

L'objectif de la transformation souhaitée par les clients consiste à redistribuer les espaces de l'entrée, du double séjour et de la cuisine, pour laisser traverser la lumière de part et d'autre de l'appartement, créer une cuisine sans rupture avec l'espace à vivre, intégrer une salle de bains supplémentaire dans une chambre, imaginer des rangements faisant partie intégrante de l'appartement, le tout dans un esprit très déco.

Une totale mise à nu de l'appartement a lieu, dépose du sol, des fenêtres, huisseries et remise en état de l'ensemble des installations avant de s'attaquer à l'aménagement. Le plan de transformation est assez simple, les pièces restent distribuées comme par le passé mais avec des optimisations.

L'entrée s'ouvre désormais entièrement sur le double séjour d'un côté et sur une longue cuisine de l'autre côté, permettant un passage accru de lumière naturelle et une grande fluidité de circulation.

Séjour et cuisine sont conçus sans rupture de style, le gris et le noir sont de mise, avec au sol un parquet chêne clair provenant de la Parquetterie Nouvelle. 

La cuisine, réalisée par Darty, est prolongée jusqu'à l'accès au séjour par des meubles de rangements bas recouverts de granit, identique au plan de travail de la cuisine, afin d'éviter toute rupture visuelle.

La jonction entre cuisine et séjour se joue avec un meuble dressing et de rangement réalisé sur mesure par Synap's Agencement et peint en Cornforth White de Farrow and Ball, afin de se fondre avec la couleur de finition de la cuisine.

Le buffet, la bibliothèque à large niche accueillant la télévision, les caches radiateurs sont également réalisés sur mesure par Synap's Agencement et peint en Cornforth White de Farrow and Ball, tout comme les murs du salon et de l'entrée pour jouer l'effet de profondeur.

Pour la décoration murale, un revêtement spectaculaire en marqueterie conçu par le studio Moooi pour Arte habille un mur du séjour et se rétrouve en écho sur un pan de mur de la cuisine. Ce design contemporain emprunte toutefois au motif ancestral japonais des arcs Seighaha, symboles de l'eau et des vagues, et apportant chance et énergie. 

La couleur noire du plan de travail en granit est rappelé par touches dans les niches des meubles et peints en Off Black de Farrow and Ball, et un plateau en verre noir posé sur le buffet, afin de souligner les volumes des différents espaces.

Pour donner du peps à l'ambiance, une suspension dorée, Melt signée Tom Dixon, occupe la partie salle à manger, et sa lumière spectaculaire se décline en appliques sur les murs du salon. Le tapis en laine multicoloré, signé Diacasan Edition, donne de l'éclat également au niveau du sol. Les rideaux ont été confectionnés par Anne Cahen à partir du tissu Astral de Lelievre, très lumineux, rappelant la brillance des luminaires,  

la table basse Pedrera en verre, le miroir designé par Gio Ponti et les chaises Beetle (Gubi), les canapés et méridienne (Roche Bobois), jouent la sobriété dans des tons de gris anthracite, noir et écru pour ne pas écraser le décor.

La chambre parentale, qui jouxte le salon, s'habille du revêtement mural "les animaux disparus" imaginé par Moooi pour Arte International. Ce décor mural coloré sur fond noir crée un univers onirique propice à la rêverie !

Le contraste lumineux est apporté d'une part avec la couleur écru New White de Farrow and Ball appliquée sur les murs et les menuiseries sur mesure (dressing et cache radiateur réalisés par Synap's Agencement), et les rideaux soyeux confectionnés par Anne Cahen à partir d'un tissu Lelièvre, d'autre part avec la couleur dorée des luminaires : suspension Multi-Lite de Gubi, appliques Her commes the sun de DCW et mini lampe Pipistrello.

Enfin, le linge de lit, l'édredon et les coussins en velours de chez Caravane finalisent le décor.

La salle de bains parentale est un vrai challenge ! Où comment intégrer dans 4m2 une baignoire, une douche avec ciel de pluie, des toilettes et un meuble vasque, en respectant les contraintes structurelles et techniques du lieu. 

La salle de bains ose le mélange de deux styles de carrelage très typé : le carreau de ciment au sol, et les zelliges au mur. 

Alternance du noir et du blanc du sol au plafond pour donner du volume et un air de l'hôtel Morgans NY, inspiration de la grande Andrée Putman.

Une salle de douche avec toilettes est créée dans une chambre, et joue aussi avec les codes du noir et blanc. avec un bel effet visuel. Faïence posée en chevron soulignée d'un joint noir, carrelage au sol hypnotique, paroi et douche et sèche serviettes noirs, mobilier blanc, de quoi structurer avec caractère ce petit espace.

La chambre d'amis est décorée du papier peint Sumatra de Arte Inernational. Le contraste se joue avec la couleur Matchstick de Farrow and Ball appliquée sur les murs et les rideaux soyeux confectionnés par Anne Cahen dans un tissu Lelièvre.

Une applique déportée et suspendue Nuage de Designheure, blanche gansée de noir, complète le décor.

La salle de douche invités, en prolongement du bureau, est réalisée en noir et blanc comme les deux autres pièces d'eau de l'appartement.

Alternance du carreau métro noir et blanc au mur, pour un rendu toujours efficace, et motifs patchwork au sol et en rappel sur les plans horizontaux. Les interrupteurs et prises de courant jouent aussi le jeu du noir et blanc, tout comme le mobilier.

C'était avant...

D'autres projets...